vendredi, décembre 29, 2006

Revolution n° 9

Avoir de la culture musicale, ça n'est pas seulement connaître beaucoup d'artistes différents, c'est aussi connaître beaucoup l'oeuvre de chaque artiste, c'est une des raisons pour lesquelles j'ai choisi de vous mettre cette fois-ci des reBeatles. Cela dit, je pense que peu auraient pu reconnaître l'auteur du morceau de ce jour.

Pour passer le nouvel an en beauté, j'ai choisi de vous faire vivre une expérience. Peut-on rêver plus belle occasion?

Pour que vous viviez l'expérience, il faut écouter le morceau ; si possible en ne faisant rien d'autre, à volume assez présent, en stéréo et, encore plus traumatisant, dans le noir ^^. Si on écoute en fond sonore, ça ne fait pas de la musique de fond, on n'entend que du bruit. C'est du bruit de fond. C'est génialement magique, ce morceau n'est de la musique que quand on l'écoute.

Alors pour la petite histoire, c'est un morceau qui se trouve sur l'album blanc (1968), et dans l'ordre du disque, il est situé avant le revolution qu'on connait. C'est un morceau fait sans instrument de musique, sauf si l'on considère qu'un micro et une table de mixage sont des instruments de musique : il n'est fait qu'a partir de "samples".
Il est composé de moments de tension et de relâche, comme la guerre froide. Au début en entend "number 9", c'est ça qui est devenu légendaire. Quand on passe cette boucle à l'envers on peut entendre "turn me on, dead man", après c'est vous qui voyez si vous l'entendez effectivement. Je ne vais pas vous le cacher plus longtemps, mais c’est surtout une chanson de John Lennon, on peut reconnaître sa voix souvent si on la connaît bien, dans différents registres. Il joue avec sa voix, il dit des phrases sans la moindre intonation, c'est marrant.
Le but du jeu c'est d'écouter attentivement pour trouver à quoi correspond chaque son que l'on entend. Les émotions que ça transporte peuvent être le rire ou l'angoisse ou complètement autre chose, ça dépend...

Il y a un certain nombre de petits trucs à ne pas manquer tout au long de la chanson.
A 2:00 il y un petit bébé ^^. A 3:50, c'est énorme "they are standing still" ; sous-entendu, il sont tous des imbéciles ^^. A 4:14 "all right!". A 5:08, j'adore le cri qui monte avec la vitesse de lecture. Et le plus ENORME "El dorado", tellement bien ^^, il est comme un cheveux sur la soupe, j'adore.

Voila, pour le reste, moi je trouve ça vraiment flippant comme ambiance musicale, mais j'attends vos impressions sauf celles d'Hadrien parce que je me fiche de son avis :) .

Floby

PS : En outre je vous encourage tous autant que vous êtes à faire de la pub pour votre blog favoris le soir du réveillon. adresses de votre blog favoris : http://dropthatphone.blogspot.com ou http://www.DTP.zik.mu

;)


13 commentaires:

Yann a dit…

Ah et tu sais que quand il répete plein de fois "number nine, number nine, number nine..."
si tu le mets à l'envers (comme pour stairway to heaven), ça donne : "turn me on, dead man, turn me on, dead man ..." ....??

Anonyme a dit…

ouais, c'est marrant, parce que si t'avais lu l'articlen eh ben t'aurais su que je le sais.

Hadrien a dit…

et paf :/

J'aime pas quand on me force la main pour me demander ce que j'en pense ^^.

Yann a dit…

Ah et tu sais que quand il répete plein de fois "number nine, number nine, number nine..."
si tu le mets à l'envers (comme pour stairway to heaven), ça donne : "turn me on, dead man, turn me on, dead man ..." ....??

Yann a dit…

Désolé, y a eu du bug.

Anonyme a dit…

Hadrien ah lala ^^. Je vais devoit éditer l'article rien que pour toi...

yann a dit…

voilà un lien où on peut entendre plusieurs morceaux de chansons à l'endroit et à l'envers, avec possibilité d'afficher les textes.
http://jeffmilner.com/backmasking.htm
c'est incroyable d'écrire (comme pour Led Zepp ou Eagles) d'aussi longs passages pour que ça donne quelque chose à l'envers !

Anonyme a dit…

lol. Le plus incroyable, mon cher, c'est de les entendre ;)

yann a dit…

je pense pas que ce soit un hasard, en tout cas pour Led Zepp et Eagles, je connais un peu le texte mais je peux écouter à l'envers et reconnaitre les paroles.
après, si tu veux qu'on règle ça aux poings....
:)

chloé a dit…

c'est... flippant !!! tu te demandes quand même comment ils arrivent à créer ça, moi ça me fait peur :( 'fin ça fait cacophonie, c'est stressant, t'as l'impression d'être malade, d'être entouré(e) et même encerclé(e). brrr ça me donne des frissons...

Leonard a dit…

Cette chanson est un joyaux du non-art.

Si Florent a vu le cours de mme de tastes sur le non art, il comprendra...

Anonyme a dit…

Du non-art? Je suis pas tout a fait d'accord. Non seulement j'ai suivi le cours mais en plus je crois que j'ai compris ^^. C'est pas du non-art parce il y a une intention de l'artiste.

lekin a dit…

bravo revolution9 il fallait le faire !