lundi, décembre 11, 2006

I'm From Barcelona

Oyez, Oyez...

En cette période polaire où le blizzard fait rage, je vous propose un petit remontant.

Comme du vin chaud, en tout pareil ^^.
Et comme le vin chaud, c'est sucré, c'est agréable, ça passe TOOOOUUUUUT seul...
Personnellement, ça ne m'écoeure pas encore, mais tout vient à point à qui sait attendre, et je fait tout pour, en plus, en l'écoutant au moins 5 fois par jour :D !
Mais pour l'instant donc, ça va, j'aime toujours autant.
Alors alors... Comment commencer... Oula
Vide.
Rien.
Ah bah oui ! Je suis con, c'est de la pop ;D ! Ca ne se décrit pas, c'est un bijou, un bonbon, ça se laisse savourer, jusqu'a que ça fonde dans la bouche, comme un bonhomme de neige, sous un doux soleil d'hiver.
C'est peu de notes pour la voix ( 3 notes seulement pour la première phrase ), mais un rythme soutenu, qui fait de la voix, comme j'ai pour habitude de dire, un instrument de percussion... Et puis, les paroles rentrent comme dans du beurre dans la tête... ( Beuark ^^ )

Je n'ai à peu près rien à rajouter, juste, éclatez-vous, et comme dirais l'autre :

"Quelle flamme pourrait égaler le rayon de soleil d'un jour d'hiver ?"

Et puis une autre, parce que je l'aime bien aussi ^^ :

"Dans un large fauteuil, près du foyer béni,
Comme on peut voyager, l'hiver, à l'infini !"

Les paroles ( elle vont vous rentrer dans la tête ^^ )

Musicalement vôtre,

Hadrien

2 commentaires:

Floby a dit…

C'est sûr que ça rentre dans la tête (regard qui tue). J'aime bien la grande respiration au début. Et aussi le fait que les deux voix qui chantent (je sais pas si c'est deux fois le même) chantent pas les même notes ^^.

chloe a dit…

effectivement, on écoute plusieurs fois, et ça y est, c'est adopté !

et j'aime bien quand ils sifflent... genre trop désinvoltes :)