lundi, novembre 06, 2006

Etyl


Allez, je suis dans ma période chanson française... Le problème avec les chansons en français, c'est qu'on peut comprendre les paroles, et que si elles ne sont pas drôles, efficaces, interressantes, on se lasse très vite. Bénabar : c'est drôle et bien écrit; Noir Désir : c'est éfficace... Je ne citerais pas les groupes aux paroles insipides, l'ignorance est la pire des insultes ^^...
Bref...
Comme Le Cirque Des Mirages, Etyl écrit bien. Ses paroles sont humanistes et "philosophique" (c'est beaucoup dire, quand même ^^ ), c'est à dire qu'elle "croit en l'homme", comme Zarathoustra... Et ça, c'est bien parce que même si ses paroles sont un peu simplistes, au moins elles veulent dire quelque chose de préçis...
Elle croit en l'homme, tolère ses penchants pour le pouvoir, sa folie certaine, etc.
Elle parle aussi des gros cons : "Je doute tout les jours, puisque certain font vraiment tout pour"
Et des mecs à la cool : " J'me dis qu'ils persistent pour que leur contraire, en bien existe"...
Et puis j'aime bien aussi les mélanges : très jazzy, de 0:18 à 0:32,
guitare saturée de 2:03 à 2:11, les violons toujours, et parfois les quelques notes faites à l'envers, disséminées tout au long de la chanson...
Un très beau morceau...
Enjoy

Hadrien

3 commentaires:

Floby a dit…

eh mais la basse c'est de la contrebasse ^^ trop stylé !

chloe a dit…

JADORE j'ai eu du mal à m'y faire, mais à force de l'écouter, ça y est, elle est acquise, et je m'en lasse pas, ce qui est rare en fait...

Hadrien a dit…

Ahaha ! Moi aussi j'adore... Je suis content qu'elle plaise à plus de gens que ce que le nombres de commentaires peut suggerer ^^