vendredi, janvier 19, 2007

Grizzly Bear

(Chanson en bas de l'article)

Il est extrêmement difficile de faire le choix d'une chanson, une seule, lorsqu'elle fait vraiment partie d'un album. C'est à dire lorsque l'album a un sens précis, une continuité, une cohérence. D'autant plus lorsque le dit album est bon.
Voir, très bon.
Mais on fait avec, on prend sur soi, et on choisit la chanson qui passe le mieux, hors contexte.
Dommage, me direz-vous. Mais vous pouvez acheter cet album, que j'ai laissé trop longtemps sur la touche. 3 mois, même. Pourtant, j'ai été prévenu, on m'avait dit qu'il était bon, et tout, mais nan, je l'avais jamais vraiment "écouté" dans le sens le plus strict du terme.
Je dois avouer que même à l'instant où j'écris ces lignes, je ne sais pas encore quelle chanson choisir. J'hésite entre deux...
Alors, en attendant, je vais, et c'est l'exception qui confirme la règle, vous parler un peu des artistes. En tout cas, d'une anecdote.
Lors de l'enregistrement d'une de leurs chansons, une formidable tempête se leva. Du vent, de la pluie et tutti conti. Pendant 3 jours et 3 nuits, le vent faisait mugir les plaintes et la pluie ruisselait du toit pour aller s'écraser sur le perron, et tout autour de la maison, formant ainsi des douves d'eau de pluie, coupant leur habitation du monde. La maison, dont la cave leur servait alors de studio, était une large bâtisse appartenant à la grand-mère d'un des larrons. D'aucun disent encore qu'elle était... hantée. Mais personne n'eût jamais le courage de vérifier par qui elle l'était. L'enregistrement d'une des chansons se passa normalement pendant la tempête. Mais ils découvrirent quelque chose de surprenant sur les bandes : On n'entendait pas la pluie.
Mais on la devinait.
L'enregistrement possédait une intensité rare, une atmosphère, palpable, lourde de sens, vivante, mouvante. La perte des bandes due à une erreur technique les fit presque pleurer.
Mais, j'aime à penser, le soir, lorsque la pluie fouette les carreaux de ma chambre, qu'ils avaient réussi à capter un peu de l'âme qui hantait cette maison, et qu'elle avait finalement réussi à s'échapper, détruisant ainsi son lieu de séquestration : une simple bande magnétique.

Je regrette de ne pas pouvoir mettre l'album en entier en vous faisant croire que ça n'est qu'une seule et même chanson, on m'a toujours appris à ne pas prendre le client pour un con. Dommage.


J'ai choisis Central And Remote. Au début, ça ressemble un peu à La Bicyclette à Yves Montand.
Mais après, on rentre dans la cour de gros nounours à la sensibilité à fleur de peau. Tous les morceaux de l'album, y compris celui là, fourmillent. D'idée, de sons, de bruits même. Un nombre incommensurable de petits détails qui ajoutent une spontanéité sans égal.
On a l'impression que l'esprit qui habite cette maison s'est finalement glissé dans le magnétophone, un gentil fantôme, ou une pensée, un souffle, un murmure.
Ecoutez toutes les 2emes voix, elles sont sublimes. Si je dois faire un seul minutage, c'est sans aucun doute le plan de notes à la voix, en canon à 2:05 et 2:16.
Comme je l'ai dit, et comme je l'ai vécu, cette (ces) chanson(s) ne sont pas facile d'accès. Mais je vous mâche un peu le travail, j'ai choisi la chanson qui était pour moi la plus facilement appréciable. Allez, c'est cadeau.
J'aime bien la pochette.

Musicalement mis K.O. par 4 gentils grizzlys possédés par un bel et fantasmagorique esprit malin.
Hadrien

7 commentaires:

Clowi a dit…

à part une ou deux phrases... bizarrement tournées, cet article est génial !!! tu t'améliores de jour en jour on dirait ;D

vala j'aime bien faire des compliments sur autre chose que la musique.
et merci d'avoir choisi quelque chose d'accessible parce que parfois j'ai un peu de mal avec tes goûts, mais là c'est beau, c'est déroutant avec toutes ces histoires de fantômes ! vu comment c'est présenté, on a envie d'y croire !

bref, c'est bien agréable !

Hadrien a dit…

Ca fait plaisir, d'autant que je me suis bien appliqué... Quelles phrases tu trouves bizarrement tournés ? Je peux essayer de les refaire, juste parce que je me suis donné du mal, autant qu'il soit compréhensible.
Hadrien

Floby a dit…

Aaaaah mais je reconnais le plan de voix ^^. Dommage je m'étais juré de pas mettre de commentaire la dessus

Vic a dit…

Ouaou c'est passionnant comme histoire, j'adore les légendes qui entourent certaines chansons, et qui te foutent des frissons quand tu écoutes l'oeuvre en question...

Floby a dit…

En fait le passage en polyphonie à partir de 3:24 j'adore. Ca me fait penser au genre de truc qu'on peut entendre en écho sur LOVE. Ca fait mi-peur mi-rassurant.

Anonyme a dit…

And even now yet another 27% reported they exercised
lower than thirty minutes in a time.

My page ... http://www.getfitnstrong.com/bowflex-dumbbells/bowflex-selecttech-dumbbells-ultimate-home-exercising/

Anonyme a dit…

Үou гeally mаkе it ѕеem really еasy along with your
presentation hοwever I to find thiѕ matter to be really
ѕomething which I feеl I mіght never
understand. Іt sort of fеelѕ too comрlicated and extremely brοad for me.

I am taking a lοοk ahead for your subsequent submit, I will attemρt to get
the graѕp of it!

Also vіsit my blog; parcel auditing company