lundi, novembre 12, 2007

Puggy

Spéciale Concert

Puggy, en alboum, c'est très bien.
Puggy, en concert, c'est gé-nial.
Tout simplement. Pourquoi ? Parce que non seulement ce trio sait faire des putains de mélodies, qu'on peut même pas s'en débarrasser, mais en plus ils jouent comme des Dieux tous les trois. Un simple exemple : un problème technique ? Pas de problème, une petite impro de la basse et de la batterie (Monstrueux...). Problème réparé ? On continue l'impro ! Avec cette fois-ci la guitare, un groove qui met le feu à la fosse, du talent en barre. Un regard, et HOP ! Mucha, c'est parti !
Grandiose...
Ca faisait longtemps que je m'étais pas donné comme ça à un concert... Au moins 3 jours.

Pour vous donner un aperçu, je vais vous faire écouter la chanson, qui en concert fait plus penser à un hymne.
Ce qu'il y a de proprement génial avec Puggy, ce sont les deux niveaux d'écoute. Parce qu'a entendre, c'est super frais. Mais à écouter, c'est ultra-génial !!
Harmoniquement, c'est vraiment un super pied, tout est travaillé, millimétré.
La voix, ses mélodies sont à tomber, sa voix, en elle même, est très propre, très belle.
Rythmiquement, c'est du travail d'orfèvre. Du millésimé. C'est bourré de détails, de touches, de notes fantômes, de contre-temps...
Et pour finir, c'est très riche. Ils ont beau être que trois, ils remplissent leur univers avec une telle aisance, et une telle prestance... Incroyable. Bon. J'ai utilisé une grande partie de ma virvoltante collections de superlatifs, je crois que je vais me calmer.
Place à la musique.

Ca commence tout doux. L'entrée de la batterie est sympatique, très classique.
A 22 secondes, ça se corse. Il durcit le ton, la batterie arrête les rimshots et part sur la caisse claire. La basse commence vraiment à ce moment, aussi.
Ensuite, c'est le début de l'hymne... J'ai re-mal aux oreilles rien que de l'écouter, parce que ça me rappelle il y a une heure... Pa padapa pa paaaaaaaaaaaaaaa !
J'ai perdu ma voix en hurlant cette phrase.
Pour les détails, ensuite, j'adooooore la voix grave (c'est le batteur, j'ai regardé ^^) qui commence à 1:12.
Insaaaaaaaaaaaaaaane !
Ahhhaaaaaa, c'est tellement, tellement jouissif, mes enfants.

Ensuite arrive le pont, tout doux. Avec une voix torturée, avant de repartir !!!
La batterie nous livre des concerts de cuivres, parfois, c'est très amusant ^^.
La fin est particulièrement bien.
Toujours avec cette voix saturée, on entend les coeurs, mais aussi une autre voix, qui fait du skat... You know, ces impros de voix où on fait skoubibouapapelouapapa.
Et bah en concert, c'est autre chose !! Pouaaaah, ct'ait d'la booonnne !! J'ai froid, j'ai faim, j'ai chaud, j'ai soif !!
Mais sur la version studio, sachant qu'on peut découper ce qu'il chante en 3 phrases, je trouve la seconde relativement énorme.

Et voilà, c'était un compte-rendu concert à chaud (c'est le cas de le dire, j'en suis encore tout transpirant... mhhhhh :p)

Hadrien, deux, un, deux, trois, quatre.
(Je l'ai déja faite celle-là je crois, mais je m'en fous. J'aime.)


Concert de Puggy à la Boule Noire, le lundi 12 Novembre 2007.

3 commentaires:

Hadrien a dit…

Fiouu, je me suis un peu laissé emporté ^^

Florent a dit…

as usual...
^^
Moi j'aime bien, c'est mon style de musique, mais ça me marque pas, impossible de me rappeler l'air.

Lili Sygta a dit…

Salut!

PUGGY en interview live, à écouter maintenant sur LILI SYGTA'S BELGIAN PODCAST!

Un groupe à aller applaudir sans tarder!
A+
Lili
www.sygta.com
www.myspace.com/lilisygta