vendredi, juillet 07, 2006

Pachelbel




Et voilà, c'est les vacances, c'est le gros bordel, on post quand on veut quand on est là, et on ne post pas quand on est pas là. Alors, pour ceux qui restent : deux chansons pour le prix d'une, qui sont à priori d'acabit très différent : du psyché, et de la musique classique.

Johann Pachelbel n'est "connu" que grâce à l'une seule de ses oeuvres : Canon a tre. Il est d'ordinaire joué par un quatuor à corde je crois, mais Bach, qui était le fils d'un grand ami de Pachelbel, l'a retranscrit pour piano solo. Un canon (un thème repris en décalé par différentes voix) donc, d'une beauté à toute épreuve : vous pourrez dire que vous n'aimez pas, mais en aucun cas que ce n'est pas joli. C'est de la pop du XIIXe ^^...
Et c'est vrai que ce morceau, de par sa construction, peut se retrouver dans nombre de composition de nos jours... Un précurseur, donc.
D'abord les premières notes, sur chaque temps. Puis de temps en temps, une petite croche. Puis systématiquement. Puis des contretemps, et des doubles croches. Tout se complexifie, mais avec toujours la même main gauche. Mais elle aussi fini par devenir intense. Tout s'intensifie, se mélange, les accords sont rapides, les arpèges de toute bôôôôté... Les triolets déchirent leur race...
A 3:09, on peut entendre une régularité forte dans le rythme, qui pourtant ne jure ni avec ce qui vient avant, ni avec ce qui va après (3:37). C'est la reprise du thème, où se mélange la première et la deuxième partie. Et tout ce calme... la montée en puissance se fatigue. Et reprise du thème principal... pour finir en beauté......................
Snif...

Alors maintenant, les différentes informations d'usages :
-> Les paroles
(nan je déconne, c'est la partition)

-> et des infos
(pour briller en soirée :D)

BONNE VACANCES !!!!

Le site rouvre ses portes le 21 Juillet pour une chanson, puis fermeture d'un autre mois, réouverture le 22 Août. En attendant, n'hésitez pas poser vos commentaires, nous serons toujours "là"...

Hadrien

2 commentaires:

Will a dit…

Loin des explication du connaisseur je dirais simplement que j'adore, pourquoi? bonne question :)

(AAAH le theme philosophique de l'agreable et du beau, je l'ai cerné au detour d'une phrase, triste souvenir d'une epoque revolue, adieu grungee :'(... :p )

Victoria a dit…

Ouaou c'est super joli ! J'aime beaucoup :) il sonne marrant, ce piano.