dimanche, juin 29, 2008

Lou Reed Plays Berlin


Il est difficile de décrire le sentiment que je ressens à cet instant. Nous sommes dimanche, et hier, Samedi 28 Juin 2008, j'ai vu Lou Reed en concert. Le genre de trucs que je raconterai à mes petits enfants. C'est vrai, ce sera magnifique de pouvoir dire : "Tu sais, mon petit, quand j'avais ton âge, j'ai vu Dieu en concert. Et il a joué "Berlin""
"C'est vraiiii, Papy ?"
"Oui. Et c'était à chier".



C'est dingue de me dire que ce concert ne m'a pas plu. Pourtant, vu que ça m'a couté un rein, je me suis dit en rentrant dans la salle, que, de toute façon, je ne pourrai pas ne pas aimer, j'arriverai bien à convaincre mon cerveau que c'est de la bombe. Même pas. C'était vraiment pas terrible. Et c'est un euphémisme.

Imaginez un gros blanc avec un bonnet vert et des lunettes, qui sourit tout le temps comme un débile, et qui se masturbe musicalement à longueur de morceaux. Vous avez le guitariste. Et même quand on respecte profondément quelqu'un, c'est difficile de ne pas le haïr quand il vous salope des morceaux avec des solos assourdissants de 3 minutes pour une chanson de 2. D'autant que "Berlin" est censé être un album lourd de sens, de profondeur. Et qu'un des prétendus "killer de Detroit City" a fait des 5 premiers morceaux des prétextes pour se branler. Je ne comprends pas comment UN mec qui est réellement considéré comme un DEMI-dieu depuis plus d'un QUART de siècle peut se comporter comme le HUITIÈME d'une sous-merde.

Imaginez maintenant un grand noir avec des cheveux blonds, qui tape comme un bourrin pendant 1H30, sans aucune forme de nuance. Vous avez le batteur. Et je ne mâche pas mes mots. Quand on ne joue qu'un seul album en concert, l'initiative est louable, et même conseillée, pour "Berlin", mais il faut savoir se donner des prérogatives. Comme par exemple, quand on a pris un batteur de Jazz pour l'enregistrement, on évite de prendre un batteur Pop-Rock limite Hard qui en plus ne sait pas jouer. Au pire, on fait gaffe en régie à pas le mettre trop fort, quoi... Et enfin, on prend une BONNE caisse claire, par pitié...
Donc voilà 2 des très très mauvais point, qui m'ont pourri la première moitié de mon concert. J'étais venu pour voir Berlin, il m'ont servi du Rock'n Roll Animal...
Ensuite, quand cet enfoiré de guitariste de Steve Hunter de merde a lâché l'électrique pour passer à l'acoustique, ça allait beaucoup mieux. Le concert a gagné en émotion, on entendais mieux tout : Les choeurs (Chorale d'enfants de Londres), les cordes, les cuivres, la basse, et bien sur, la voix torturée et juste inimitable de Lou.

Donc, pour les 5 derniers morceaux, j'étais un peu plus satisfait. Mais tellement outré que le public ai pu bien réagir à ce massacre en règle d'un des plus grand monument du rock que je suis resté sur ma première impression. J'ai quand même applaudi (pour les 5 derniers). En même temps, quand on est submergé par tant d'émotions, c'est difficile d'ensuite prétendre : "Nan, ça m'a rien fait, je vais pas applaudir pour leur montrer."

Pour les non-aficionados, je vais vous raconter un peu "Berlin". C'est un opéra-rock.
Et c'est donc l'histoire d'un couple de junkie qui passe par la vie, les naissances, et enfin la mort. Surtout pour elle.
Donc c'est une histoire pleine de douleurs, de souffrances, et c'est pour ça que j'ai ni aimé le concert, ni son public acquis d'avance. Le concert ne retranscrivait pas toute la puissance émotionnelle de l'album, un des seuls au monde qui arrive à me faire changer d'humeur, et le public avait l'air de s'en foutre.
Donc, comme il est impensable pour moi de vous mettre une chanson de "Berlin", je vais quand même vous mettre quelque chose de Lou Reed. Mais sans description aujourd'hui, parce que ça ferait vraiment trop pour vous à lire.
J'ai trouvé ce que j'allais vous mettre. Du classique, du lourd, de l'efficace.

En espérant que Air ne me déçoive pas trop à la rentrée... D'ailleurs, si des gens veulent venir avec moi, c'est avec grand plaisir. Salle Pleyel, Samedi 11 Octobre, 45€. Par contre, grouillez-vous, je crois que ça va très vite.

Lou Reed Plays Berlin @ La Salle Pleyel, le 28/06/08


Découvrez Lou Reed!

3 commentaires:

Floby a dit…

Je connais pas trop Lou Reed. Mais je pense que c'est toujours décevant de voir les légendes en concert, surtout quand on les apprécie (je dis ça parce que j'ai bien aimé Polnareff ^^)
Mais de toute manière, on ne va jamais au concert de ses rêves, les meilleurs concerts, c'est ceux où l'on découvre quelque chose de nouveaux sur ceux qu'on est venu voir.
T'en fais pas, je suis sûr que Air sera cool.

PS : Pour et info, et juste pour te faire chier ; Guillemots c'était génial ^^

Hadrien a dit…

J'ai vu 3 concerts mortels sur 5 depuis que t'as vu Guillemots. J'ai cessé de m'en lamenter, je vais de l'avant :).
Quant à ton commentaire, je comprends pas tout.
Tu veux dire que les bons concerts sont ceux où les artistes se réinventent ?

An' a dit…

Merci pour ce compte rendu. C'est interressant de lire ce que d'autres gens ont ressenti.