dimanche, septembre 07, 2008

Ratatat


Me revoilà. Après des vacances riches en émotions, me voilà en piste pour une nouvelle année dropthatphonienne, avec toujours plus de belles chansons, de grands concerts, de grandes découvertes, etc. Tout plein de bonnes choses musicales, que je m'empresserai de diffuser et de te faire partager, toi public aimé qui poste si souvent des commentaires.

Pour l'heure, mon coup de coeur de l'été, sans équivoque aucune. La meilleure chanson de l'album qui m'a accompagné tout l'été, et que je ne peux désormais plus écouter sans me sentir nostalgique. Mais assez parlé de moi, parlons un peu d'elle.

Je vous ai assez répété à quel point les fades out me révulsaient. Et bien c'est tout l'inverse avec les fade in. Étant beaucoup moins fréquent, il dénote en quelque sorte d'une intelligence de la musique, alors que l'homologue terminant dénote plutôt une fainéantise, dans la plupart des cas.
Ayant beaucoup pris la voiture cet été, je n'arrive pas non plus à écouter cette chanson sans penser à ma chère Pétra, et a tous ces moments que j'ai passé à ses côtés à dodeliner de la tête.
Parce que les enfants, ce groove, est, énorme. Je sais pas vous, mais j'arrive pas à ne pas bouger la moindre partie de mon corps en entendant cette rythmique. Simple. Efficace.

Le synthé est diablement parfait, et la basse est divine. Tout est travaillé. Batterie synthé au départ, puis basse, puis ensuite guitare gratté funk et wah-wah, et enfin riff harmonique.
Le même schéma continue, encore, encore, encore, et c'est toujours aussi bon. Ils sont fans de BottleNeck dans ce groupe, c'est à dire du tube qu'on met sur le doigt pour glisser sur les cordes de la guitare. Et là vous me dites, il reste un cratère. Bon d'accord.
Nan, mais pour de vrai, 3:04 de ça, c'est bien gentil, mais et après ? Bah après, ça part. Si, si, je vous jure. A 1:53, pour être précis. Mais c'est amené par la grosse caisse qui se tait pendant la dernière grille. Et là... C'est l'explosion. Je n'arrive même pas à vous dire quoi écouter, tellement il y a de trucs... Et c'est vraiment vrai, je ne peux que vous dire d'apprécier à fond, de vous laisser porter par les vagues... Cette chanson me fait me sentir en vacances. J'éspère qu'elle vous fera plaisir.

A la semaine prochaine !


Un petit problème de radioblog m'empêche de vous mettre la chanson dans la radioblog. Mais qu'a cela ne tienne. Limité par l'offre, quand même, j'essairai désormais de mettre les chansons avec le lecteur exportable de Deezer.

Hadrien, bronzé.


Découvrez Ratatat!

5 commentaires:

Sakura a dit…

Sympa de vous savoir de retour, ça m'a manqué pendant toutes ses vacances ;)

doud a dit…

sacré pétra elle aura donné!
sinon j'aime beaucoup, vin comme tu dis :)

Dada88 a dit…

Pas mal, en tout cas les gars j'aurais aimé avoir un tel sens de critique envers la musique pcq chapeau déjà rien que les morceau que vous déniché c'est limite si j'les aime tous mais alors vos critique WAOUW je suis fan :D

Merci pour de bons moments d'écoute et de lecture :)

Biss a vous

Dada

Hadrien a dit…

Mon royaume, mon royaume pour un commentaire comme ça à chaque fois...

Merci, ça fait chaud au coeur

Pierre a dit…

j'aime mon petit hadrien, géniale cette découverte !