mercredi, novembre 05, 2008

Back On Metronomy




Nan, mais nan, je le prend pas du tout mal, le "zéro" commentaire sur Métronomy ! Mais je m'en fous, je persiste et je signe, ce groupe est génial, et attendez de gouter à Back On The Motorway. Qui est en fait hallucinante pour une toute petite chose : les choeurs. Ils baraguinent quelque chose que je n'arrive pas à comprendre, mais aussi qui est introuvable sur le net... Donc je n'ai pas les paroles.

Ça commence donc tout doucement, avec une guitare bien old-school, qui gratte chaque temps, et ensuite, chaque croche. Avec une guitare electrique, qui ressemble étonnemment à Ratatat ! Mais juste la guitare...
Dès la 12e seconde, le riff ryhtmique part, et il va durer toute la chanson. Alors il faut écouter, c'est assez derrière, et il me semble que c'est fait avec un synthé avec un son de guitare. Bref, ça fait toutes les croches aussi, et ça me fait penser à chaque fois aux années 80, avec cette manière si particulière de jouer du clavier comme un épileptique. On imagine très bien les longs cheveux voler au vent au rythme des hochements de têtes du clavieristes.

Et donc, j'adore cette chanson pour deux choses. Tout d'abord, et le must, c'est donc ces voix de poulets qui chantent un truc du genre : "Oh ilnyoufthecouroucouoftheroad", et je trouve ça fantastique. Ca dure toute la chanson, et je n'ai quasiment jamais écouté le reste, mais rien que pour ça, la chanson vaut le détour.

Et l'autre truc génial, c'est un son de violoncelle synthétique très particulier. Pour l'entendre, c'est sur les refrains, et c'est très stéréo.
Et la chanson, dans tout son ensemble, est si parfaite. Sur la fin des couplets, on peut aussi entendre quelques réminiscences des claviers, qui ne jouent que des arpèges très zoulies. Je pense notamment à partir de 1:50. Attention, c'est très subtil.

Voilà, j'éspère que Metronomy vous a enchanté autant que moi. Et à la prochaine, pour de nouvelles aventures !

Hadrien, deux, un deux trois quatre.
(Je l'adore vraiment celle-là !)

3 commentaires:

Buddy a dit…

Jamais eu le courage de me taper l'album en entier volontairement à cause de certains titres aux mélodies tellement simplistes qu'elles en deviennent agaçantes. Cependant, il y a un morceau que j'affectionne particulièrement... A vrai dire il ne figure pas sur l'album , mais sur le EP de "My Heart Rate Rapid", il s'agit d'un track de disco instrumentale intitulé "Matthias Gathering". Question mélodie simpliste, on est servi aussi, mais c'est au bout de 2.40 min avec l'arrivée de ce synthé qui entame une mélopée complètement improbable que le morceau prend tout son sens... Bref, le voici http://www.deezer.com/track/544866

Hadrien a dit…

Eh, mais tu voles mon concept :D ! J'avais déjà écouté d'après tes conseils, et elle est effectivement assez folle !

Buddy a dit…

Non Nonn ma volonté c'est pas de te piquer ton concept... Trop complexe pour moi :-)

Je commente simplement ;-)