jeudi, mai 15, 2008

Broken Social Scene, Ter


Hum.
Dur de commencer un article comme celui-là.
Je ne sais pas si je suis lu. Mais je vais quand même faire comme si.

Si j'ai arrêté ce blog, c'est à cause de toi, lecteur. Quand on met une heure de sa personne par semaine, ça peut paraitre con, mais on attend des "compensations". La sensation du travail bien fait, à savoir, les commentaires. Qu'ils soient écrits, ou oraux, pour ceux qui me connaisse. D'ailleurs, il n'y a qu'a voir le nombre de mails de supplication quand j'ai arrêté le blog.

Mais aujourd'hui, c'est différent. Aujourd'hui j'écris parce que j'en ai envie, comme une envie de pisser. J'écris parce que ça me manquait. Et surtout, j'écris pour la Musique. Parce qu'hier, bah voilà, quoi... C'était donc Broken Social Scene en concert, à l'Elysée Montmartre.
Et pour une fois, je vais vous mettre une chanson de leur album un peu plus rock, qui s'appelle sobrement Broken Social Scene.
Mais parlons du concert d'abord. Pour étayer mon propos, je ne peux que vous proposer, parce que ça me saoule, et vous aussi, de les afficher sur ma propre page. Donc tenez.
C'est la première et seule fois qu'ils jouaient à l'élysée, donc si vous tapez BSS Elysée Montmartre, ce sera bon.

(Pour info, quand le grand barbu se penche dans le public, c'est pour me taper la main. A un autre mec aussi, mais surtout moi ^^. On a les petites gloires qu'on peut ! Mais rassurez-vous, j'ai eu mieux, par la suite)

Broken Social Scene, c'est un peu mon groupe préféré. Et il m'a fallu le concert d'hier soir pour m'apercevoir à quel point c'était vrai. Parce qu'ils sont bons musiciens, tous autant qu'ils sont. Parce qu'ils sont polyvalents. Ils sont à l'aise partout, que ce soit Rock, Pop, Psyché, Electro (soft), ou bien sur, B.M.O.
Et je vous l'ai déjà prouvé, avec "Anthem for a Seventeen Year old girl", à qui DTP doit son nom, et avec "Look just like the sun".
Mais là, je vais mettre du vrai B.M.O., Bordel Musical Organisé. Parce que c'est ça, Broken Social Scene, un truc qui part dans tout les sens, mais qui est pourtant si bien orienté. Et en concert, c'est exactement ça. Ils s'échangent les instruments au petit bonheur la chance, ils bougent, chantent, discutent avec le public. Et surtout, sans réinventer leurs morceaux jusqu'a perdre leur public, ils arrivent à insuffler une brise nouvelle dans leurs chansons. Pour les faire revivre.
Et ça, c'est juste grand.

Concert du 14/05/08, Broken Social Scene a L'Elysée Montmartre.

"It's All Gonna Break". Yeah.
Et, une fois n'est pas coutume, je ne vais pas m'embarquer dans une description abracadabrantesque, parce que si je dois décrire point par point tout ce que j'adule, je suis pas couché.
Donc je vais vous laisser profiter, simplement, et je vous laisse vous réjouir du fait que ce blog renaisse de ses cendres...

Bien à vous,

Hadrien

4 commentaires:

Chloé a dit…

merde, j'me sens concernée dans le "lecteur qui ne poste jamais de commentaires et qui n'envoie pas de mail de protestation"

à ma décharge : j'pensais que t'avais arrêté parce que t'en trouvais plus le temps, enfin l'envie
mais voilà, je suis quand même bien contente que ce blog renaisse
(j'aurais bien dit retour, mais après 3 mois, c'est plus qu'un retour)
donc voilà, merci pour ce blog
même si j'aime pas toutes les chansons, y en a quand même qui valent le coup, c'est l'essentiel.

une lectrice

Floby a dit…

"pas le temps" hihi :D
Figure toi que c'est ma page de démarrage de mon navigateur internet et que je suis ben content d'y voir quelque chose de nouveau. C'est un peu comme si j'avais posté un article sur For You Blue ^^ (chose à laquelle j'ai pensé)
Merci bien, t'as qu'a leur demander une interview la prochaine fois qu'ils passent en france!

mim a dit…

Enfin !!! ca fait 3 mois que je travaillais en silence. Dure était la vie.
Merci à toi Drop py :-)

Maz a dit…

si si tu es lu =]