dimanche, février 10, 2008

Berry


On me dit, de temps en temps (j'allais dire souvent... Aha), que mon blog ne contient pas beaucoup de chanson française. Et bah c'est vrai.
Et ce pour deux raisons. D'abord, parce que si une ancienne chanson française est bien, c'est un classique. Il y a des exceptions, mais pas beaucoup. Et comme c'est pas mon filon, ça me fait chier de chercher.
Et deuxièmement, parce que la scène française d'aujourd'hui est à vomir. Et je pèse mes mots. Tout ce que je connais de bien et de franco-français est sur ce blog. Presque. A une constance prêt (Jeux de mot, pour la semaine prochaine).

Ce soir, donc, c'est avec une certaine honte que je vous présente l'oeuvre de mon moment. C'est à savourer dans l'instant, fugitif. Parce que dans une semaine, elle me sortira par les trous de nez, s'te chanson. Mais pour l'heure, j'aime.

Je sais pas quoi dire, c'est classique, cliché, façiiiile, mais frais. Diablement frais.

Une petite intro au clavier, intro sympathique d'ailleurs, parce que c'est vraiment une intro. Pas une relique du couplet. Une vrai intro ^^.
Et puis, faut dire aussi que la fraicheur vient aussi de sa voix. Elle est juste parfaite, pour les petites envies musicales, sans trop avoir besoin de réfléchir.
Pour se poser, dans son lit, et réfléchir sur la vie, sur l'argent, sur les femmes (ou les hommes. Enfin pas pour moi.).

Cela dit, la première chose qui m'ai fait "tiquer" dans la chanson, C'est le "Debouetdemain", qui est assez stylé, parce que, pronconcé d'un coup, il agit comme une rythmique, je trouve.
Ensuite, vu que j'aimais bien ce petit détail, je me suis arrêté un peu sur le reste. Et là, j'ai découvert des trucs coolos ! Genre, le départ de la batterie, discrète mais indispensable.
Ensuite, écoutez bien, à partir de 1:16... Tout s'arrête, sauf la voix, et un autre truc, à savoir la guitare, qui part dans un délire arpégial assez énorme ^^. Ensuite, ça repart, et commence la partie Tadamidoudoudoumdamamamadimadidam... Ahlala, mais pourquoi j'aiiiime ?

Peut-être que les paroles aussi, sont bien. Ca reste du "je suis triste et je veux que la terre entière le sache", mais c'est un tout chtiot plus subtile, et c'est aussi un peu déguisé. Parce que bizarrement, les accords sont majeurs, et l'ensemble est assez gai, et joyeux. Comme si elle essayait de cacher ses malheurs derrière un masque de bonne humeur.

Et puis, ensuite, le truc qui me fait marrer. C'est le mec qui parle en Arabe. Et je dis ça, je dis rien, c'est peut-être pas de l'arabe. Mais ce qui me plait bien, c'est qu'il a RIEN à foutre là ! Les accords ne sont pas arabisant, elle a pas une voix de Rebeu, son nom de scène, c'est un département plus franchouillard tu crèves. Bref, j'aime bien ce décalage. Je me dis que peut-être, avoir honte d'aimer ça, il y a pas besoin. Puisque c'est bien :).

Hadrien


Découvrez Berry!


[Edit : Je savais que j'avais le droit d'aimer ! C'est brute et elle est troooooooop Belle :D ! Allez ici! Bon, elle est chez Universal, mais c'est pas une raison.[Edit : Rhoooo L'excluuuu ! Elle est pas sur son site, celle là ! Si Mademoiselle Berry est vraiment Mademoiselle, je veux bien me sacrifier.]]

3 commentaires:

Floby a dit…

Le solo de voix est bien (dim doubidam), j'aime, il ressemble au solo de voix/guitare de wish you were here :)

Nicow a dit…

EN fait, ça me fait un peu penser à du Stefan Eicher...

En tout cas c'est très sympathique, c'est le genre de truc à écouter quand tu veux te détendre les oreilles...

Simple, mais tellement agréable^^

Dieta a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.