lundi, avril 16, 2007

I Love You But I've Chosen Darkness


Le blog n'est pas mort ! Il doit seulement faire face a l'inspiration désertique de l'un de ses membres... (Sans rancune aucune ;) )
Bref, moi, j'étais en vacances, coupé du monde.
Mais il est temps de retrouver l'éclat de jadis !

Présentation des accords à la guitare, et ce plusieurs fois, ce qui fait une longue intro, bien planante avec des nappes discrètes de clavier pour éviter que ça ne fasse trop vide...

La seconde guitare arrive, présentant le rythme, avec la batterie qui s'installe, tout doucement, d'abord avec la charley seulement, puis avec la caisse claire, et la basse qui suit la batterie cette fois-ci.
Puis la voix, posément, calme. Le rythme, lancinant, poursuit son implacable trajet... Jusqu'à...
Jusqu'à ce qu'il rencontre une bonne grosse disto :D ! Et les deux s'accompagnèrent, pour le meilleur... Pour que s'envoler au pays de l'amour refoulé soit d'une facilité déconcertante !

"D'autres fois, calme plat, grand miroir de mon désespoir"

C'est beau, la musique...

See You later Alligator...

Hadrien, contestable

2 commentaires:

abigaïl a dit…

Ah c'est sûr que l'inspiration ne vient pas sur commande...

Mais du moment qu'elle finit par revenir, tout va bien ;-)

Abigaïl

carole a dit…

ça fait treeès longtemps que j'étais pas venue visiter ce blog, je dois l'avouer...

mais je crois que j'ai bcp de chance, parce que je suis tombée sur qqchose qui m'était familier ^^

merci Hadrien!