dimanche, avril 01, 2007

Ghinzu


Certaines chansons ont des drôles de parcours dans une vie. Rarement elles restent.

Mais elles peuvent prendre diverses significations, nous marquer pour un temps, et s'envoler. Elles périclitent. D'autres apparaissent, se gorgent de sens et explosent en vol... Rarement elles restent.

Rarement, elles restent.

Accrochées. Elles évoluent en même temps que nous, et résistent, encore et toujours, au temps qui passe en s'adaptant à nos envies et besoins inconscients.
Et toujours elles nous touchent, même au bout d'une centaine d'écoutes.

Pour voir un cas un peu plus particulier, les chansons que je mets sur le blog ont rarement ce genre de parcours. Souvent de l'impulsivité, de l'amour jetable. Mais ça ne veut pas dire que je n'aime plus ces chansons. C'est juste moins puissant, moins attractif.

Une banale journée de décembre. Suisse, 200*. J'errais dans les allées pleines de bac à disques de l'équivalent de la Fnac à Genève. J'avais en tête quelques alboums qui devaient être pas mal, à la vue des singles... (aaah, l'époque où j'écoutais encore la radio). J'errais donc, cherchant, notamment, Maroon Five et Ghinzu. Et là, stupeur quelle ne fut pas ma, de pas la même pochette d'album découvrir... La censure française avait préféré un cheval à un homme décapité. Soit. Je rentre. Le CD dans le tourno-disc. Pouf.
L'enlèvement, impressionnant, s'opère dans la minute. Une prise d'otage de haut-vol opéré par des professionnels. On se dégage, on lutte...
Vainement. L'album nous prend, nous emporte. N'importe où.
C'est tour à tour enivrant, poignant, bouleversant, jument, torrent, envoûtant...

Hadrien, comensurable

6 commentaires:

Clowi a dit…

déjà je préfère cet article à l'autre ... :D

mais les fautes d'orthographe :'(

et la chanson, c'est comme tu l'as décrite... ça fait froid dans le dos, c'est enivrant, exactement. j'ai l'impression de l'avoir toujours entendue, et ces changements aux alentours de 2:35 (ué il manquait un chrono dans ton article !)... j'adore

Hadrien a dit…

Je sais, les phautes d'orthographes...
Ca me fait tellement chier d'être illetré !

Mais c'est vrai que j'ai pas mis un seul chrono ^^...

Mais les fans s'en chargent, alors !

leonard a dit…

T'as fini par faire une chronique sur Ghinzu. T'avais mis un commentaire sur musichronique, le blog mort vivant, à propos justement d'une chronique sur le groupe.
On a préféré mettre une des chansons rock essouflantes de l'album (til you faint... qui est quand meme enorme nan?).
Mais il est vrai que the dragster wave fait parti de mes préférées.
Tres bonne chronique et analyse tout a fait juste!

n a dit…

Pour la pochette,John Stargasm(chanteur de Ghinzu) a déclaré que la maison de disque fr. n'avait pas été chaude pour la pochette originale(contexte,les otages égorgés et décapités en Irak).Du coup,ils ont changé.

Anonyme a dit…

Genial fill someone in on and this post helped me alot in my college assignement. Thanks you on your information.

Anonyme a dit…

Brim over I acquiesce in but I think the collection should prepare more info then it has.